Association Dante Alighieri
Comité de Limoges

Accueil
Qui sommes nous ?
Notre organisation
Les Cours
Voir Ailleurs

Visite découverte de Saintes, le dimanche 23 septembre 2007 (sous réserve d'un minimum de 30 participants)

Ville d'art et d'histoire, Saintes est située entre Bordeaux, La Rochelle, les vignobles de Cognac et l'Océan. Saintes, capitale de la Saintonge, nous ouvre les portes du Sud-Ouest Atlantique. Ce sont aussi 2000 ans d'histoire qui s'offrent à notre curiosité.

En compagnie de guides conférenciers, nous effectuerons cette fantastique remontée dans le temps et nous découvrirons des monuments illustrant tous les âges depuis les Romains.

 

L'arc de Germanicus, l'Abbaye aux Dames, l'Eglise Saint-Eutrope , la cathédrale Saint-Pierre… nous feront passer une journée très enrichissante.

Départ de Limoges le 23 à 6h30, retour prévu entre 20h30 et 21h00

Arrivée à Saintes à 9h30, départ de Saintes à 18h00

Le matin : Visite guidée avec déplacements en car : l'Arc de Germanicus, l'Amphithéâtre, l'Eglise Saint-Eutrope.

L'intermède de midi aura lieu au restaurant "l'Abbatiale"

L'après-midi : Visite guidée, déplacements en car si c'est nécessaire : l' Abbaye aux Dames, la Cathédrale Saint Pierre.

Coût de l'inscription : 55 euros par personne

L'envoi de l'inscription et du paiement s'effectue auprès de Mireille LAMBRE, Grue, 87600 CHERONNAC.

Haut de page

Un avant-goût au voyage

 

Ville plus que bimillénaire, Saintes fut la capitale de la province romaine d'Aquitaine sous le nom de Mediolanum Santonum, où habitait le peuple gaulois, les Santons.

.Saintes , .

Vue aérienne de la ville .

 

Dans l'Antiquité

L'arc de Germanicus,

Elevé en 18-19 après JC à l'entrée d'un pont, il avait une fonction de porte de ville à l'arrivée de la grande voie romaine venant de Lyon. Sur l'attique, est inscrite une dédicace à l'empereur Tibère et ses neveux Germanicus et Drusus. Sur l'entablement, figure la généalogie du donateur santon Caïus Julius Rufus. Sauvé en 1843 par Prosper Mérimée lors de la destruction du pont, il fut démonté et reconstruit sur la rive droite.

 

L'amphithéatre,

Construit sous le règne de Claude vers 40 après JC, il se caractérise par une cavea (ensemble de gradins) appuyée sur les flans du vallon et sur un remblai à l'ouest. A l'est, les structures entièrement maçonnées ferment le vallon. Dimensions : 126 sur 102 m.

 

Le Moyen-age

 

L'Eglise Saint-Eutrope,

Eglise Basse : Construite entre la fin du XIe et début du XIIe par des moines. Le sanctuaire conçu comme une superposition de deux églises à déambulatoire, de plans identiques. On peut découvrir l'église basse avec ses piliers ornés de châpiteaux végétaux supportant le poid de toute l'église haute dont les châpiteaux sont des sommets de sculpture romaine saintongeaise.

Eglise Haute : Construite entre la fin du XIe et début du XIIe par des moines. Le sanctuaire conçu comme une superposition de deux églises à déambulatoire, de plans identiques. On peut découvrir l'église basse avec ses piliers ornés de châpiteaux végétaux supportant le poid de toute l'église haute dont les châpiteaux sont des sommets de sculpture romaine saintongeaise. Au XVe siècle le choeur fut prolongé, puis l'on construit la très belle flèche de style flamboyan

L'Abbaye aux Dames,

Cet ensemble monastique fondé en 1047 par Geoffroy Martel et sa femme Agnès de Bourgogne fut le premier couvent de femmes de Saintonge. Son prestige était grand jusqu'à la Révolution où les Bénédictines furent chassées. Des origines, subsiste l'église Notre-Dame des XIe et XIIe siècles. Les voussures du portail et les chapiteaux du clocher sont de magnifiques exemples de l'art roman Saintongeais. Dans les bâtiments conventuels du XVIIe s., une exposition permanente relate l'histoire du site. L'Abbaye est aujourd'hui membre du prestigieux cercle des Centres Culturels de Rencontre qui produit chaque année un festival réputé : "le Festival de Saintes" en juillet.
www.abbayeauxdames.org

La Cathédrale Saint-Pierre,

De l'église romane reconstruite au XIIe s. subsiste la coupole du croisillon sud. La réédification au XVe s. fut interrompue par les guerres de religion qui endommagèrent la nef, et reprise au XVIIe. Cet édifice a la silhouette étrange d'un chantier gothique inachevé.

Les autres monuments

Le musée archéologique,

Musée de la civilisation gallo-romaine comprenant de remarquables séries lapidaires :architecture publique et funéraire, inscriptions, sculptures... La réplique et les éléments d'un char du 1er siècle constituent un ensemble unique en Europe.

Les thermes de Saint-Saloine,

Les fouilles de 1975 ont mis au jour une partie du mur d'enceinte construit au début du IVe siècle avec les pierres des édifices antiques. Datés de la seconde moitié du 1er siècle, les thermes auraient été construits dans une deuxième phase d'extension du tissu urbain de la ville antique. Les vestiges dégagés permettent de reconnaître en partie le secteur du bain chaud (caldarium).

 

 

Haut de page

 

L'Association | Cours d'Italien | Voyages en Italie | Conférences Expos/ Concerts | Galerie Photos

Adhésions / Inscriptions | Bibliothèque - Médiathèque | Contact | Liens | Accueil

©DanteAlighieriLimoges- mai 2007