se ami litalia diglielo nella sua lingua

Nos activités

  depliants 2017 1b

Le programme des activités du semestre est téléchargeable en cliquant sur l'image ci-dessus
(mis à jour le 6 avril)

Lo Zingarelli

Un mot italien vous échappe ?

ZanTip 02Faites-y un double-clic : vous obtiendrez sa définition.

Soyons social !

... mais sans tracking*

facebook logo

Notre page facebook...

 

rss

Suivez le flux RSS du site...

 

* c'est à dire sans que cette petite image bleue enregistre malgré vous votre simple visite de ce site.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Ceci tout en respectant les règles concernant la vie privée. En savoir plus

J'ai compris

Les seuls cookies utilisés par ce site entrent dans la catégorie de ceux exemptés de consentement préalable telle que définie par la CNIL sur cette page : Sites web, cookies et autres traceurs.

Par exemple un cookie, nommé cookieaccept, va enregistrer dans votre navigateur votre clic sur le bouton "J'ai compris" pour éviter de vous présenter ce bandeau à chaque nouvelle visite du site.

Nos boutons Facebook, Linkedin, etc sont de simples liens qui ne transmettent aucune information avant d'être cliqués.

Bref, nous affichons ce bandeau pour être en règle mais n'enregistrons ni ne transmettons aucune donnée à caractère personnel.

La Peau (Ciné-Club Primissimo Piano) Préparer l'article pour l'imprimer E-mail

Soirée dédiée à Curzio Malaparte

Le mardi 22 novembre 2016

18h30 Conférence de Joël Gayraud

20h30 La Peau film de Liliana Cavani

malaparte 9 w

Curzio Malaparte

Curzio Malaparte (1898-1957) est surtout connu en France comme l’auteur de deux récits de guerre, Kaputt et La Peau, écrits dans une prose au lyrisme haletant, mêlée de descriptions hallucinées, où l’horreur côtoie un humour féroce. Personnalité paradoxale aussi irritante qu’attachante, fasciste dans sa jeunesse, devenu communiste à la veille de sa mort, mystificateur et mégalomane, provocateur mondain et individualiste rétif à toute forme d’embrigadement, ce narcisse invétéré a tout de même su nourrir d’authentiques relations d’amitié. La plus improbable est celle qu’il a entretenue avec un écrivain bordelais, Raymond Guérin. Celui-ci, ancien déporté, avait fait la chronique de Kaputt en 1946, où s’il louait la valeur du témoignage de Malaparte et ses évidentes qualités littéraires, il ne ménageait pas ses critiques sur son attitude complaisante envers le fascisme.

 

GayraudJoël Gayraud

 

Joël GAYRAUD. Poète, essayiste et traducteur né en 1953 à Paris. Auteur d’un essai, La Peau de l'ombre, publié aux éditions José Corti en 2003, de récits en prose (Passage public L’Oie de Cravan, Montréal, 2012), de plaquettes de poèmes, (Clairière du rêve, L’Umbo, Toulouse, 2010), Ocelles (ibid., 2015), etc. Traducteur littéraire (grec ancien, latin, anglais, italien), il a publié des traductions de Sappho, Ovide, Érasme, Machiavel, Leopardi (Pensées, Petites œuvres morales, etc.), Pavese , Primo Levi, Giorgio Agamben.

 


Lors de sa conférence Joël Gayraud présentera l’œuvre et la vie d’un homme qui a été soldat, mondain, journaliste, fasciste, marxisant, anarchiste, luthérien, anticlérical, écrivain. En éclairant particulièrement ses rapports avec les écrivains français et spécialement le bordelais Raymond Guérin.
Le conférencier sera présent toute la soirée afin de répondre aux questions de chacun.

 

cavani wLiliana Cavani

 

Née à Carpi en 1933. Diplômée du Centre Expérimental de     Cinéma de Rome elle a, à ses débuts, réalisé pour la RAI     plusieurs documentaires sur l’histoire récente (le 3ème         Reich, Staline, Pétain, les Femmes dans la Résistance, ...).     Son premier long métrage François d’Assise, en 1966, fut un grand succès mais sa représentation de la spiritualité         provoqua déjà de vives réactions. La Peau est son huitième     film, avec lequel, après Portier de Nuit, elle retravaille autour  du thème de la guerre.

 

 

La Peau  (La Pelle)

Réalisé par Liliana Cavani,1981, 131min
Avec Marcello Mastroianni, Burt Lancaster, Claudia Cardinale…

Le film de Liliana Cavani, est l’adaptation fidèle du roman de Malaparte. On y voit la misère de la population napolitaine après-guerre, désemparée face au désastre des années de fascisme et à ces libérateurs américains et alliés trop riches. Un monde où tout est à vendre, les produits du marché noir comme les femmes et les enfants. Le rôle principal, celui du personnage de Malaparte officier de liaison, y est tenu par Marcello Mastroiani dont l’élégance fatiguée colle parfaitement avec le regard désabusé que Malaparte porte sur cette période de «libération» où se révèlent les pires noirceurs de l’âme humaine.

 Quelques critiques

« Plus que la controverse, «La Peau» de Cavani suscitera chez les belles âmes un sentiment de rejet  par ses images puissantes et parfois répugnantes; c'est précisément ce que l'auteure voulait : les secouer et rappeler comment, parfois, nous sommes prêts à toutes les bassesses juste pour sauver notre peau. »
(Giovanni Grazzini, 'Cinéma' 81 ')

« … Mais si le film a des faiblesses, sa force est la défense du peuple contre la soldatesque, et c'est aussi la démonstration que même des libérateurs sont des soldats. Cavani n'invente aucune des scènes d'horreur qu'elle décrit, elle met en images les mots de Malaparte. Certes, si vous êtes sensibles, vous tremblerez, mais je crois pouvoir affirmer que, tout comme « Nuit et brouillard » montrait l'horreur des camps de concentration, « La peau » montre l'horreur de toute guerre ; c'est une mise en garde, un appel au secours »
(Michèle Stroun, Femmes, 1982)

Des liens pour en savoir plus

  • La critique complète du film  par Michèle Stroun
  • Une toute récente interview video de Liliana Cavani par Enrico Magrelli lors du festival de Bari 2016, suite à la projection de La Pelle (rapportée par Angela Molinaro du site CinéMio).
  • Le site officiel de LIliana Cavani

Ciné-club Flyer La Peau

Le film est en version originale sous-titrée.

Il est présenté dans le cadre de Primissimo Piano, l'activité ciné-club de la Dante Alighieri,

 

Adhésion ciné-club (carte jaune Interfilm valable pour la saison 2016-2017) : 1 €;  Carte offerte aux membres de la Dante Alighieri.
Participation aux frais :
soirée complète : 10 €, réduit 7 €.
film ou conférence seul : 4 €, réduit 3 €.
Entre la conférence et le film, vers 19h45, un service de pizza  et rafraichissements sera proposé sur place.


Si vous souhaitez participer à la diffusion de l'information pour cette projection vous pouvez télécharger et distribuer le prospectus ci-joint : cliquez sur l'image et imprimez le pdf.

 logo PP t 300dpiMerci de participer et à bientôt au cinéma !

logo dep87logo culture87Manifestation organisée grâce au soutien
du Conseil Départemental
de la Haute-Vienne

en partenariat avec l'Espace Noriac
(10, rue Jules Noriac)