se ami litalia diglielo nella sua lingua

Nos activités

  depliants 2017 1b

Le programme des activités du semestre est téléchargeable en cliquant sur l'image ci-dessus
(mis à jour le 11 septembre)

Lo Zingarelli

Un mot italien vous échappe ?

ZanTip 02Faites-y un double-clic : vous obtiendrez sa définition.

Soyons social !

... mais sans tracking*

facebook logo

Notre page facebook...

 

rss

Suivez le flux RSS du site...

 

* c'est à dire sans que cette petite image bleue enregistre malgré vous votre simple visite de ce site.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Ceci tout en respectant les règles concernant la vie privée. En savoir plus

J'ai compris

Les seuls cookies utilisés par ce site entrent dans la catégorie de ceux exemptés de consentement préalable telle que définie par la CNIL sur cette page : Sites web, cookies et autres traceurs.

Par exemple un cookie, nommé cookieaccept, va enregistrer dans votre navigateur votre clic sur le bouton "J'ai compris" pour éviter de vous présenter ce bandeau à chaque nouvelle visite du site.

Nos boutons Facebook, Linkedin, etc sont de simples liens qui ne transmettent aucune information avant d'être cliqués.

Bref, nous affichons ce bandeau pour être en règle mais n'enregistrons ni ne transmettons aucune donnée à caractère personnel.

Leopardi il giovane favoloso (Ciné-Club Primissimo Piano) Préparer l'article pour l'imprimer E-mail

Soirée dédiée à GIACOMO LEOPARDI

Le mardi 24 novembre 2015

18h30 Conférence de Joël Gayraud

20h30 Film de Mario Martone

leopardi w

Giacomo Leopardi

 

Né le 29 juin 1798 à Recanati et mort le 14 juin1837 à Naples, est un poète, philosophe, écrivain, moraliste et philologue italien, considéré comme le plus grand poète italien du XIXe siècle et une des plus importantes figures de la littérature mondiale ainsi que du romantisme littéraire. La qualité lyrique de sa poésie lui a donné une influence internationale sur les générations suivantes. Sa méditation métaphysique et lyrique sur le tragique de l'existence en fait un précurseur de Schopenhauer, de Nietzsche, de Freud, de Cioran. (Wikipédia.fr)

GayraudJoël Gayraud

Né en 1953 à Paris. Étudie les lettres et la philosophie en khâgne au lycée Condorcet, il est lui même poète, essayiste et traducteur du latin (Ovide, L'art d'aimer), et de l'italien (Leopardi, Pensées, Petites œuvres morales, etc. ; Pavese, La Trilogie des machines; Giorgio Agamben, L'Ouvert, État d'exception, et tout récemment L'Usage des corps).


Lors de sa conférence Joël Gayraud  présentera les fascinantes créations du grand poète italien révélant sa dimension généralement peu perçue en France. 
Le conférencier sera présent toute la soirée afin de répondre aux questions de chacun.

 

martone wMario Martone

 

Né à Naples en 1959, ville à laquelle il reste très attaché. Réalisateur et scénariste, mais aussi homme de théâtre et metteur en scène d'opéra. Son tout premier film « Mort d'un mathématicien napolitain » a obtenu le grand prix du jury à Venise en 1992. Le film sur Giacomo Leopardi est sa quatorzième production au cinéma.

001204 jpgVoir la bande annonceLe film

Leopardi il giovane favoloso
Réalisé par Mario Martone,2013, 135min
Avec Elio Germano, Michele Riondino, Massimo Popolizio…

Italie. XIXe siècle. Giacomo Leopardi est un enfant prodige. Issu d’une famille aristocratique, il grandit sous le regard implacable de son père. Contraint aux études dans l’immense bibliothèque familiale, il s’évade dans l’écriture et la poésie. En Europe, le monde change, les révolutions éclatent et Giacomo se libère du joug de son père ultraconservateur. Génie malheureux, ironique et rebelle, il deviendra, à côté de Dante, le plus célèbre poète italien.

 Quelques critiques

« Échappant aux pièges habituels de la biographie filmée, s’appuyant avec confiance sur le talent de son interprète principal, Mario Martone signe un film captivant, dont l’image suggère avec beaucoup de grâce la puissance et la délicatesse d’esprit de Leopardi. Le rythme, passant du temps suspendu de la bibliothèque familiale à la frénésie des dernières années, participe aussi de la réussite de ce beau film.  « Il me reste tant à dire », lançait l’écrivain enfin libéré. Le « ranavuottolo » de Naples – le « crapaud », comme le surnommaient les gamins des rues en raison de ses difformités – n’en aura pas eu le temps. Il s’est éteint à 39 ans. »
(Arnaud Schwartz, La Croix)

« Un émerveillement... Disons-le tout net : ces deux heures et quart sont un émerveillement pour les yeux et pour l’esprit. L’image, sublime, signée du grand Renato Berta, y est pour beaucoup, de même que les décors, somptueux (le film a en partie été tourné dans la vraie maison de Leopardi, à Recanati). Elio Germano, dans le rôle-titre, est très convaincant, y compris dans sa manière d’incarner les souffrances du poète. Quant à Martone, il parvient à donner toute sa profondeur au film en entremêlant éléments biographiques et extraits de l’œuvre. » (Franck Nouchi, Le Monde)

« Monument de la poésie du xixe en Italie, Giacomo Leopardi reste méconnu en France. Ce beau film classique de Mario Martone (l'auteur de Mort d'un mathématicien napolitain) permettra de le révéler au grand jour. Enfant prodige, chéri autant qu'étouffé par son père, on le voit d'abord grandir au sein d'une famille noble et religieuse d'une petite ville des Marches. La maison abritant une bibliothèque prodigieuse, il apprend tout (les sciences, la littérature...) dans une atmosphère très studieuse, montrant des dons pour l'écriture en même temps que les premiers signes d'une santé très fragile. Le rapport sensuel et quasi religieux aux livres, la concentration créée autour de l'étude, le silence lumineux qui recouvre les journées : le réalisateur montre bien comment ce monde devient, un moment, un piège séduisant, une prison dorée. Dont le jeune Leopardi s'échappe, non sans déchirement. » (Jacques Morice, Télérama)

« ...  Tout cela pour dire la diversité des approches du film, qui dessinent en creux un portrait de ce phare de la littérature italienne qui, cumulant les handicaps physiques et sociaux, se fracassa contre les diktats de son temps. Donc une figure moderne avant la lettre. » (Vincent Ostria, Les Inrocks)

Des liens pour en savoir plus

  • D'autres critiques, la fiche technique, les bandes annonces et plein d'autres choses sur AlloCiné.fr
  • Elio Germano parle de Leopardi (Valerio Capelli, Corriere della Serra).
  • Une interview de Mario Martone et Elio Germano à Venise par  Chiara Ugolini pour La Reppublica.
  • Et toutes les recensions de la presse italienne sur mymovies.it

Ciné-clubFlyer Leopardi

Le film est en version originale sous-titrée.
Il est présenté dans le cadre de Primissimo Piano, l'activité ciné-club de la Dante Alighieri,
en partenariat avec l'Espace Noriac (10, rue Jules Noriac).
Adhésion ciné-club (carte verte Interfilm valable sur la saison 2015-2016) : 1 €;  Carte offerte aux membres de la Dante Alighieri.

Participation aux frais :
soirée complète : 10 €, réduit 7 €.
film seul : 4 €, réduit 3 €.
Entre la conférence et le film, vers 19h30, un service de pizza  et rafraichissements sera offert  sur place.

Si vous souhaitez participer à la diffusion de l'information sur cette projection vous pouvez télécharger et distribuer le prospectus ci-joint : cliquez sur l'image et imprimez le pdf.
 
Merci de participer et à bientôt au cinéma !
 
 

 logo PP t 300dpi