se ami litalia diglielo nella sua lingua

Nos activités

  depliants 2017 1b

Le programme des activités du semestre est téléchargeable en cliquant sur l'image ci-dessus
(mis à jour le 6 avril)

Lo Zingarelli

Un mot italien vous échappe ?

ZanTip 02Faites-y un double-clic : vous obtiendrez sa définition.

Soyons social !

... mais sans tracking*

facebook logo

Notre page facebook...

 

rss

Suivez le flux RSS du site...

 

* c'est à dire sans que cette petite image bleue enregistre malgré vous votre simple visite de ce site.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Ceci tout en respectant les règles concernant la vie privée. En savoir plus

J'ai compris

Les seuls cookies utilisés par ce site entrent dans la catégorie de ceux exemptés de consentement préalable telle que définie par la CNIL sur cette page : Sites web, cookies et autres traceurs.

Par exemple un cookie, nommé cookieaccept, va enregistrer dans votre navigateur votre clic sur le bouton "J'ai compris" pour éviter de vous présenter ce bandeau à chaque nouvelle visite du site.

Nos boutons Facebook, Linkedin, etc sont de simples liens qui ne transmettent aucune information avant d'être cliqués.

Bref, nous affichons ce bandeau pour être en règle mais n'enregistrons ni ne transmettons aucune donnée à caractère personnel.

Fortapàsc (Ciné-Club Primissimo Piano) Préparer l'article pour l'imprimer E-mail

Le mardi 14 octobre 2014 à 20h30

Espace NORIAC

Fortapàsc
Un film de Marco Risi, 2009, 108mn.
Avec  Libero de Rienzo, Ernesto Mahieux, Salvatore Cantalupo, Valentina Lodovini...

En 1985, Giancarlo Siani est tué de dix balles de revolver. Il avait 26 ans.
Il était journaliste au quotidien Il Mattino et avait le défaut de s’informer, de vérifier les nouvelles, d’enquêter sur les faits. Nous le suivons ici dans les quatre derniers mois de sa vie : son dernier été, quand il descendait tous les jours dans l’enfer de Torre Annunziata, règne du boss mafieux Valentino Gionta. A cette période, tout tournait autour des intérêts pour la reconstruction de l’après-tremblement de terre de 1980.
Si les journalistes victimes de la Mafia sicilienne ont été très nombreux, Siani est en revanche le seul journaliste éliminé par la Camorra.
Fortapàsc est un mot volontairement bancal qui fait penser au Fort Apache des westerns traditionnels et évoque l’idée d’une ville assiégée par des bandits.

 Quelques (bonnes) critiques

Evitant toute morale lourdingue, ce polar dérange ainsi par son aisance à plonger la caméra dans la plaie. Le film à succès Gomorra trouve un complément idéal dans ce fort Apache, chronique de la pieuvre, toujours active au soleil noir de Campanie.
Philippe Tretiack (Elle)

Renouant avec un cinéma social et politique qui a retrouvé sa force avec Gomorra, de Matteo Garrone (2008), le réalisateur dresse le portrait d’un juste épris de vérité, que la police et la justice, impuissantes, encouragent à monter en première ligne. Fils de Dino, Marco Risi se montre ici le digne héritier de... Francesco Rosi, auquel il rend hommage dans une scène de confrontation au tribunal rappelant un moment-clé de Main bass sur la ville. Il est vrai qu’en Italie rien ne semble avoir changé côté spéculations immobilières entre 1962 et 1985 (et on a l’impression que le film pourrait tout aussi bien se dérouler aujourd’hui). Histoire vraie, chronique d’une mort annoncée (dès les premiers plans), Fortapàsc invente, en une scène de gifle hallucinante, une nouvelle manière de raconter la violence.
Isabelle Danel (Première)

« Marco Risi (fils du grand Dino) s'avère un conteur efficace, avec cet ingénieux montage parallèle : réunion de mafieux d'un côté, conseil municipal houleux de l'autre, guerre de faisans dans les deux cas. Les « camorristes » fournissent au film son lot de personnages hauts en couleur, mais le cinéaste et son acteur principal, Libero De Rienzo, veillent, surtout, à ce que Siani, l'apprenti journaliste, ne soit pas un héros. C'est un type ordinaire, pigiste rêvant d'un CDI, qui fait son boulot, juste un peu mieux que les autres. Y a-t-il des Siani aujourd'hui ? Vingt-cinq ans après sa mort, presque rien n'a changé. »
Aurélien Ferenczi (Télérama)

Des liens pour en savoir plus

  • D'autres critiques, la fiche technique, les bandes annonces et plein d'autres choses sur AlloCiné.fr
  • Une interviewde Marco Risi lors du festival Sottodieciotto 2011 (Youtube)
  • Et toutes les recensions de la presse italienne sur mymovies.it

Ciné-clubflyer Fortapasc jpg

Le film est en version originale sous-titrée.
Il est présenté dans le cadre de Primissimo Piano, l'activité ciné-club de la Dante Alighieri,
en partenariat avec l'Espace Noriac (10, rue Jules Noriac).
Adhésion ciné-club (carte verte Interfilm valable sur la saison 2014-2015) : 1 €;  Carte offerte aux membres de la Dante Alighieri.
Participation aux frais : 4 €, réduit 3€.
Pot convivial à l'issue de la projection.

Si vous souhaitez participer à la diffusion de l'information sur cette projection vous pouvez télécharger et distribuer le prospectus ci-joint : cliquez sur l'image et imprimez le pdf.
 
Merci de participer et à bientôt au cinéma !
 
 

 logo PP t 300dpi